mercredi 25 janvier 2012

Le baiser de l’araignée – Exécutrice 1 de Jennifer Estep


Editions J’ai Lu pour elle collection crépuscule

Résumé :

Elle s’appelle Gin. Elle est tueuse à gages. Dans le milieu, on la surnomme l’araignée. Elémentale de pierre, elle perçoit le murmure des minéraux, le chuchotement des gravillons.
Elle maîtrise aussi la magie de la glace.
Une élémentale d’air a tué son mentor, son ami. L’heure de la vengeance a sonné. Et elle est prête à tout, même à s’associer à un flic, le très séduisant Donovan Caine, qui a juré de lui faire la peau…

Mon avis :

Oui, je sais, j’ai mis beaucoup de temps à me décider pour lire ce livre.
La faute au titre ! Moi qui suis arachnophobe, ce titre me donne des cauchemars où je suis attaquée par des millions d’énormes araignées, obligée d’appeler Superman à la rescousse et ce dernier de me répondre qu’il faut que je me débrouille car il n’aime pas non plus les araignées…Résultat, préférez faire appel à Batman.
Donc, il est vrai que j’ai regardé ce livre un certain temps avant d’oser l’ouvrir. Pourquoi ?
Pour m’assurer que des araignées n’étaient pas cachées entre les pages, si vous saviez comme elles sont vicieuses !!

Bref, je me suis finalement lancée et je ne le regrette pas, surtout je comprends mieux l’engouement général autour de cette série. C’est vrai qu’elle sort de l’ordinaire et qu’elle apporte un peu de fraîcheur à l’heure où beaucoup de séries se ressemblent de trop.

Nous suivons donc les aventures de Gin, tueuse à gages qui officie sous le nom de l’araignée…Je dis stop, pourquoi ce surnom horrible ? Pour la patience ? Chérie, tu aurais dû prendre l’escargot comme surnom. La patience, ça le connaît, tu as vu la vitesse à laquelle il se déplace ? La patience, c’est à chaque instant qu’il l’éprouve, passons…
Donc Gin fait son boulot tranquille (35h, 5 semaines de congés payés, mutuelle santé…) jusqu’au jour où un de ses clients essaye de la doubler en la faisant assassiner. Si elle en réchappe, ce n’est malheureusement pas le cas de son mentor. L’araignée crie vengeance ! (J’avoue un escargot, cela aurait eu moins de gueule).

L’histoire paraît bateau mais pourtant, elle ne l’est pas.
L’auteur a su inventer un monde qui a retenu toute mon attention : vampires, humains, nains, élémentaux (lisez le livre pour savoir ce que cela veut dire exactement)…Tout cela dans un univers de polar, très noir qui n’est pas sans rappeler le Nightside de Simon R. Green mais en moins fantastique.

Les personnages sont eux aussi très bien construits et donnent de la force au récit.
Gin, l’héroïne, est très attachante tout en sachant reste dans son rôle de tueuse à gages, une sorte de « Léon » apocalyptique qui ne bascule pas les deux pieds dans une romance guimauve écoeurante. L’auteur nous titille avec son passé et cela marche.

 Juste une petite apparté Jennifer : je ne suis pas convaincue que lorsqu’on est en danger de mort, la seule chose à laquelle on pense soit le sexe. Pense-y.

Autour de Gin gravitent d’autres personnages : Finn, le quasi demi-frère de Gin qui a une classe et un flegme que les Anglais lui envient, Caine le seul flic honnête de la ville et qui a un peu tendance à geindre comme une fillette (sérieux mec, reprends-toi et arrête avec tes cas de conscience fumeux !), Sophia la naine gothique (oui, c’est possible)…Une belle galerie qui vient solidement épaulée notre Gin (tonic…fallait que je la fasse, désolée).

J’ai cru que j’allais être déçue par la fin car elle me semblait un peu rapide (oui, je suis exigeante) mais là, l’auteur balance une bombe qui ne donne qu’une envie : se jeter sur le tome 2 (que je n’ai malheureusement pas…M. Amazon si tu m’entends et que tu veux me faire un cadeau).

Une vraie bonne série qui sort un peu des sentiers battus dont on nous inonde actuellement.
Une bonne découverte que je recommande !

Défi : auteur nord-américain vivant

Dispo dans ma boutique! 

6 commentaires:

  1. Ahh c'est pour ça que tu as attendu ^^
    Alors tu verras, la suite c'est de mieux en mieux, avec un faible pour le tome 4 chez moi ^^
    Quand à Caine, il m'agace celui là !
    bises

    RépondreSupprimer
  2. Un escargot ?! Non mais sérieux c'est dégueulasse un escargot, ça bave, ça ne pense qu'à conquérir le monde en produisant des centaines d'autres petites saletés d'escargots par mois. C'est immonde !!!
    ...
    Cela mis à part, tu m'as donné envie de lire ce livre. Et franchement commencer encore une nouvelle série ne serait pas une bonne idée...

    RépondreSupprimer
  3. Aie ! Avec ton aparté à J. tu m'as enlevé toute envie de le lire, ça me fait trop penser à Riley Jenson !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oulà aucun rapport entre les deux séries ^^

      Supprimer
  4. Je suis d'accord avec Nyx, même si j'ai fais cette apparté, cela n'a rien à voir avec la cata qu'est Riley Jenson, c'est très léger. Je le fais remarquer pour que l'auteur ne prenne pas une mauvaise habitude qui pourrait déraper.

    RépondreSupprimer
  5. C'est marrant, mais je n'ai pas eu cette impression par la suite...Mais bon d'un autre côté, dès que l'auteur règle l'affaire Caine, je me sens globalement mieux (bah oui je l'aime pas...)

    RépondreSupprimer